PROFITEZ-EN ! Bénéficiez de 10% de remise avec le code "PLOUF10" sur votre première commande.

Le printemps revient ! Et les vide-greniers aussi...

Dimanche 03 avril 2022 - Il est 6h20, le réveil sonne.

Le bus doit être à l'arrêt à 7h07, direction une petite ville à proximité que je ne connais pas encore. Je sais que j'aurai une petite demie-heure de marche alors j'enfile plusieurs couches de vêtements car un froid hivernal est revenu depuis hier et quelques flocons tombent dehors.

À 6h58 je suis en bas, heureusement, car j'avais en tête les horaires du samedi et ce matin le bus arrive à 7h02 ! Il est pile à l'heure. On longe la Saône, c'est tellement agréable ces matins aux aurores, on n'entend que les oiseaux qui chantent, tout est calme.

Quand je descends du bus il fait un froid glacial, je regrette d'avoir remisé mes gants car pour traîner mon caddie j'ai une main au froid ! Je consulte mon Smartphone pour voir dans quelle direction je dois aller car je ne suis pas la reine de l'orientation et hors de question d'être en retard.

Le chemin que je prends est bordé d'un cours d'eau, il est jalonné de ponts de bois qui permettent d'accéder aux habitations, je croise même une petite roue à aubes, j'adore ces moments où j'ai l'impression de partir à l'aventure, et si je ne chinais pas je ne crois pas que je le ferai si régulièrement.

Au bout d'un moment je m'inquiète un peu de ne pas voir un début de stand... mais le chemin s'étend sur une bonne distance alors je continue d'avancer.

Ça y est ! J'aperçois quelques personnes, je me rends compte que le chemin est barré et que les gens attendent pour pouvoir accéder au lieu alors je prends place dans la petite foule qui commence à se former. Les chineurs trépignent, ils commencent à s'impatienter et on sent que l'envie de déambuler devient plus forte. Tout ce petit monde se resserre doucement près des barrières qui finissent par s'ouvrir.

Il y a beaucoup de particuliers, quasiment que des familles et je constate assez vite qu'il y a beaucoup de stands avec des articles pour enfants, je suis contente, je vais pouvoir farfouiller. Sur le premier stand qui attire mon attention il y a un carton avec quelques jouets en bois, un puzzle impeccable dans sa boîte de chez Djeco, des cubes à empiler avec des animaux à mélanger, un monsieur est en train de s'affairer dans les livres, je l'entends demander le prix et prends note que ce n'est pas trop haut pour moi, il en a un dans les mains que j'aime beaucoup, dommage ! Je lui demande si je peux prendre sa suite, il a terminé et me laisse la place. Il en a laissé quelques-uns qui suffisent à me rendre heureuse.

Quand je le croise à peine plus loin en revanche je le devance un peu pour aller au stand suivant histoire que l'on ne se marche pas dessus.

Beaucoup de vêtements pour bébé adorables sur ces tables ! Mais ce n'est pas ce que je cherche, il y a quelques livres et un jeu Montessori qui me plaît beaucoup, le prix du lot est un tout petit peu élevé alors je négocie de 1€ pour arrondir un peu, c'est tout bon, je mets mon lot dans mon caddie.

De chouettes trouvailles mais pas encore LA trouvaille... Elle arrive avec l'exposant suivant. Je repère très vite une guitare musicale de la marque Barnabé aime le café, je tire sur la ficelle, la boîte à musique fonctionne parfaitement. Le monsieur qui tient le stand est très sympa, il a beaucoup de peluches et notamment deux autres qui attirent mon attention, elles ne mettront pas longtemps à rejoindre mes autres achats.

Il fait super froid, mais l'ambiance est chaleureuse, tout le monde est content d'avoir bravé le froid et on plaisante de cette neige qui tombe timidement.

Je chine un peu de jeux, du puzzle, trop de livres comme toujours... je n'ai déjà plus beaucoup de place dans mon caddie quand j'arrive sur un stand qui m'attire car je reconnaîs un jouet magnétique que j'aime beaucoup, il est un peu abîmé alors j'hésite. En revanche devant moi je vois deux petites figurines en bois dont j'identifie rapidement les courbes, une oie et une poule de la marque Ostheimer !

 

Rien que pour ces deux-là je me dis que ça valait le coup de se lever, c'est tellement rare d'en trouver ainsi, je suis comblée !

Quand je termine le vide grenier je distingue un objet que je connais bien car je l'avais enfant, une Polly Pocket, c'est celle qui renferme le monde des sirènes, il y a quelques personnages à l'intérieur et le prix n'est pas du tout aberrant, mais... je n'ai plus un centime ! Il y a aussi une merveille de grue ancienne en métal qui plairait beaucoup à mon fils. Je demande si je peux mettre de côté ces trésors le temps d'aller retirer de l'argent, la dame est d'accord, je lui laisse mon caddie en otage, comme ça je suis plus légère et elle est sûre que je vais revenir.

Sauf qu'arrivée au centre de cette petite ville je constate amèrement que la banque postale n'a pas de distributeur, intriguée je demande au boucher qui fume une cigarette à l'extérieur s'il y a de quoi retirer de l'argent dans le coin et il me répond que non ! Les distributeurs ont été condamnés et ils n'en réinstalleront que dans quelques mois...

J'ai donc récupéré mon caddie rempli de pépites et abandonné mes deux dernières trouvailles aux mains sans doute de quelqu'un d'autre qui, je pense, aura été très heureux de les trouver à son tour !

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés