PROFITEZ-EN ! Bénéficiez de 10% de remise avec le code "PLOUF10" sur votre première commande.

Première collecte à domicile : chez Alison, maman de Sacha

Cette semaine j'ai rencontré Alison, la maman de Sacha.

Elle m'avait contactée pour savoir si j'étais intéressée à l'idée de racheter les jouets et livres que son fils n'utilisait plus et je lui avais proposé un rendez-vous.

Elle avait pris le temps de faire le tri avec lui et lorsque je suis arrivée à son domicile lundi après-midi, tout était ordonné au milieu du salon et m'attendait sagement.

J'ai commencé par regarder les livres, c'est ce qui est généralement le plus simple à évaluer et à contrôler, on voit rapidement s'ils sont abîmés ou s'ils peuvent avoir une nouvelle vie. Beaucoup de petits livres sonores, je sais d'expérience qu'ils peuvent révéler de mauvaises surprises, autonomie réduite, puces qui ne fonctionnent plus et piles en fin de vie qui ne permettent pas de vérifier si l'objet est encore fonctionnel... Je me laisse tenter par trois petits cartonnés sur des thématiques appréciées, qui sont en très bon état et qui me laissent entendre leurs sons.

Je retiens quelques albums de contes, de petits livrets d'activités et je tombe sur l'imagier Montessori de Balthazar, je l'aime bien lui ! Cela me fera plaisir de le remettre en stock sur la boutique.

Je passe aux jouets. J'en élimine tout de suite certains qui sont trop "plastiques" ou trop volumineux, et je retiens tout de suite de petits jouets en bois, un jeu d'équilibre dans sa boite, un tracteur avec sa remorque, des intemporels de bonne qualité.

Je prends le temps d'ouvrir un jeu de tri de couleurs style "Colorino" de chez Oxybul, il est mignon, les jetons ont de jolies couleurs, malheureusement il manque des pièces. Je vérifie si elles sont toutes indispensables au jeu et mince ! Il faut effectivement avoir toutes les pièces colorées pour réaliser certains motifs... Dommage.

Une boîte à formes présente une petite casse, je ne peux pas la proposer à un autre enfant, et une arche de Noé en bois renferme un mélange éclectique de figurines.

En revanche ce petit train à blocs de la marque Little Dutch est complet et en superbe état, Alison m'avoue qu'il est plutôt resté en décoration dans la chambre de son fils celui-ci, le toboggan à voitures est impeccable, la pêche à la ligne magnétique de chez Djeco est complète, ce puzzle des cercles de chez Plan Toys j'adore ! Et ces cubes gigognes en carton sont illustrés d'animaux trop chou.

J'ai été un peu dans ma bulle et je suis allée vite.

Un tas de "oui", un tas de "non", un tas de "peut-être mais j'y reviendrai à la fin" et je finalise ma sélection des pièces.

J'ai divisé les livres en plusieurs catégories, les grands albums d'un côté, les moyens et les petits de l'autre.

Pour les jouets c'est un peu plus au "cas par cas", je sais que certaines marques que j'ai sous les yeux sont un petit peu plus chères et je ne veux pas l'ignorer. 

Lorsque j'en ai terminé avec l'évaluation de ses articles, je fais une proposition de prix à Alison qui est tout de suite d'accord, elle est plutôt contente que je reparte chargée d'un sac contenant un peu plus d'une vingtaine d'articles ! Elle a l'habitude de revendre elle-même les vêtements de son fils mais elle m'avoue que si elle devait s'occuper aussi de ses jouets et livres, elle y passerait un temps fou !

Je lui règle mes achats sur place dans la foulée, et je file avec mon cabas Ikea sur l'épaule pour prendre soin de toutes ces jolies choses que j'ai hâte de vous proposer sur la boutique ! Je m'en occupe d'ailleurs tout de suite en arrivant à la maison pour que cet arrivage soit en ligne dès le lundi suivant.

C'était la première fois que je me déplaçais à domicile pour collecter des articles, cette expérience a été constructive et m'a permis de tester une nouvelle manière de chiner !

Ma question maintenant est : à qui le tour ?

Pour réserver votre collecte à domicile sur Lyon cliquez ici.

Et pour découvrir les articles collectés chez Alison, c'est par ici

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés